Vieux monsieur qui lit un document
La Fondation pour l’alphabétisation

Conséquences de l’analphabétisme

Les conséquences de l’analphabétisme sont nombreuses et dommageables à plusieurs égards. En plus d’affecter les personnes analphabètes dans leur quotidien et de souvent hypothéquer leur avenir, ce fléau affecte la société de façon importante, tant au plan social qu’au plan économique. 

Voici les conséquences de l’analphabétisme sur les individus et la société : 

Pour les personnes

  • Capacité limitée à obtenir de l’information essentielle et à la comprendre
  • Chômage : le taux de chômage est de deux à quatre fois plus élevé parmi les personnes peu scolarisées que parmi celles qui détiennent un baccalauréat.
  • Revenus inférieurs
  • Emplois de qualité moindre
  • Accessibilité réduite à la formation continue et au perfectionnement professionnel
  • Précarité financière
  • Peu de valorisation de l’éducation et de la lecture dans la famille entraînant souvent la transmission intergénérationnelle de l’analphabétisme
  • Faible estime de soi pouvant entraîner l’isolement
  • Conséquences sur la santé : les personnes analphabètes subissent plus d’accidents sur le lieu de travail, prennent plus de temps à se rétablir et sont souvent plus enclines à faire mauvais usage de médicaments par méconnaissance des ressources du milieu de la santé et parce qu’elles ont de la difficulté à lire et à comprendre l’information pertinente (avertissement, posologie, contre-indication, etc.).

Pour la société

  • La littératie étant un outil indispensable à la compétitivité des individus et des États dans la nouvelle économie mondiale du savoir, plusieurs postes à pourvoir restent vacants faute de main-d’œuvre adéquatement formée pour les occuper.
  • Plus le pourcentage d’adultes ayant un faible niveau de littératie augmente, plus le taux de croissance global du PIB à long terme ralentit.
  • La difficulté à comprendre les enjeux de société affaiblit le taux d’engagement communautaire et de participation citoyenne.

Sans les instruments de base nécessaires à la réalisation de ses objectifs, l’individu dont le niveau de littératie est insuffisant ne peut pas participer pleinement et en toute égalité au discours social et politique.

Sources  

« Données sociales du Québec, édition 2009 », Institut de la statistique du Québec, 2009. 

Green, David A. et W. Craig Riddell, Littératie et marché du travail : formation de compétences et incidences sur les gains de la population de souche, Enquête internationale sur l’alphabétisation des adultes (collection), produit numéro 89-552-MWF numéro 18 au catalogue de Statistique Canada, Ottawa, 2007. 

« Apprentissage et littératie : les défis pour le Canada », chapitre 6 de L’état de l’apprentissage au Canada : pas le temps de s’illusionner, section 6.3 « Faits concrets de la littératie », p. 88, Conseil Canadien sur l’apprentissage, 2007. 

Conseil canadien sur l’apprentissage, Lire l’avenir : pour répondre aux besoins futurs du Canada en matière de littératie, 2008.