Vieux monsieur qui lit un document
Analphabétisme au Québec

Obstacles à la formation

Malgré les nombreux avantages liés à l’entreprise d’une démarche d’alphabétisation ou de formation de base, les personnes analphabètes doivent affronter des obstacles qui les empêchent souvent d’aller de l’avant. Ils doivent faire face à de nombreuses difficultés qui provoquent bien souvent l’abandon du projet de retour en formation.

  • Problèmes relatifs à la gestion des programmes offerts et aux conditions d’accessibilité, comme une personne-ressource qui ne rappelle pas, une longue liste d’attente ou des horaires qui ne conviennent pas.
  • Contraintes et impératifs familiaux.
  • Dispositions personnelles des individus, selon les expériences d’apprentissage passées (par exemple, un échec scolaire).
  • Vision pessimiste et faible estime de soi.
  • Manque de confiance en sa capacité à apprendre.
  • Manque d’argent (situation précaire, en mode survie).
  • Conflit d’horaire avec un emploi rémunéré.
  • Éloignement géographique du lieu de formation.
  • Préoccupations liées au programme lui-même : durée, degré de difficulté, inquiétudes sur la capacité à travailler à son propre rythme et la pertinence des contenus proposés.
  • Difficulté à faire face aux changements.
  • Honte de voir leur problème dévoilé aux autres. 

Source

Selma Vorobief, Parcours des apprenants potentiels à la suite d’un appel aux lignes de référence Info‑Alpha et Info Apprendre, Fondation pour l’alphabétisation, Montréal, avril 2009, 81 pages.